;

À propos - Conception Cuir

Gilles Bergeron

Depuis 1976, le cuir a créé chez lui un intérêt et une fascination hors du commun. Il a trouvé dans ce matériau une source d’inspiration inépuisable. Dès la vente de ses premières créations, il ouvre une première boutique à Jonquière : les «Mains Agiles». Depuis ce temps, Gilles Bergeron a participé à plusieurs expositions dont le Salon des Métiers d’Art du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de Montréal en plus du salon de Toronto (One of a Kind). L’année 1987 marque le début d’un nouveau concept de boutique : Conception Cuir, atelier boutique où les gens viennent commander des articles sur mesure ou acheter un produit particulier.

Gilles a développé aux cours des années une expertise impressionnante dans la fabrication de meubles. Utilisant des matériaux haut de gamme, il s’inspire de techniques reconnues pour le rembourrage et les structures qui permettent d’allier la beauté, la solidité et la durabilité. Il utilise des cuirs de vache et de buffle d’eau aux teintures naturelles qui apportent aux meubles souplesse et confort. Sensible au développement durable, cet artisan s’intéresse également à la restauration de vieux meubles lorsque ceux-ci ont un design intéressant ou pour leur qualité de fabrication.

 

 

Danielle Tremblay

L’atelier boutique voit l’arrivée d’une nouvelle associée en 1995: Danielle Tremblay. Née au Lac–St-Jean, elle a grandi sur la ferme ancestrale, entourée des paysages grandioses de la région. Après l’obtention de son diplôme d’études collégiales en arts en 1981, elle s’installe à Montréal pour faire carrière dans l’immobilier. C’est en 1995 qu’elle rencontre Gilles Bergeron qui l’initie au travail du cuir. Elle revient alors sur les lieux de son enfance où elle commence à peaufiner diverses techniques liées à la production de meubles et objets utilitaires comme les sacs à bûches, les liseuses, les bourses et les porte-documents.

Au fil des expositions au cours desquelles le duo propriétaire de Conception Cuir remporte plusieurs prix, Danielle Tremblay poursuit ses recherches liées à la couleur et aux motifs qui donnent bientôt naissance à la production qui l’occupe depuis : le dessin en relief sur cuir. À travers une iconographie où surgissent parfois des personnages et des animaux imaginaires, elle laisse éclater son étonnante maîtrise de l’équilibre et de l’harmonie. Douée d’un sens inné de la couleur et laissant une large place à la spontanéité dans ses compositions, Danielle a su redonner ses lettres de noblesse à une technique délaissée par plusieurs et souvent mal appréciée.